El  Hadi Ould Ali : « le futur entraîneur des Verts devrait être  d’un haut niveau »

0
1740

 

Le futur entraîneur de la sélection algérienne  de football doit être de « très haut niveau », a indiqué samedi à Skikda, le  ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould Ali.  Le poste est resté vacant depuis le départ du Belge Georges Leekens, ayant  rendu le tablier au lendemain de l’élimination de l’Algérie dès le premier  tour de la Coupe d’Afrique des Nations CAN-2017 au Gabon.  S’exprimant en marge de sa participation à un match de football au stade  municipal Ben Djamaâ Ammar de la commune de Collo, en commémoration du 4éme  anniversaire de la disparation du moudjahid Abderazak Bouhara,  Ould Ali a  précisé que son département « appuie la Fédération algérienne de football  (FAF), dans sa quête  d’engager un entraîneur de renommée internationale »,  à la barre technique des « Verts »,  avec pour mission de « redresser la  sélection nationale au double plans continental et international ».   Le ministre a pris part au match gala, endossant le maillot des anciens de  l’équipe nationale des années 1986-1990,  face à la sélection de l’Est du  pays. Dans un autre con texte, le ministre de la Jeunesse et des sports, El  Hadi Ould Ali, a également  déclaré samedi à Collo (Skikda), que son département  étudie avec la Fédération algérienne de football (FAF) « la meilleure façon  de capitaliser l’expérience des anciens joueurs de football ». S’exprimant en marge des festivités célébrant le quatrième anniversaire de  la disparition du moudjahid et ancien ministre, Abderrezak Bouhara  (1934-2013), organisées par l’association « les amis du football » de Collo,  Ould Ali a indiqué que « la FAF úuvre à apporter de l’aide et du  soutien à toutes les associations des anciens joueurs de football dans  l’objectif de bénéficier de leur compétence et expérience ainsi que de leur  vision s’agissant de l’avenir du football algérien ». Il a, à ce propos ajouté que la capitalisation de l’expérience des anciens  joueurs de football « influera positivement sur le niveau des joueurs de  football des différents championnats du pays ». Au cours de la  cérémonie d’hommage au défunt Abderrezak Bouhara, tenue à  la salle de cinéma « Choulou », le ministre a mis l’accent sur la nécessité  d’associer les anciens joueurs de la sélection nationale des années 82, 86  et 90, aux différentes événements sportifs. Il  a ajouté que la  commémoration de la disparation d’un  moudjahid,  ancien ministre et diplomate constitue « une occasion pour tisser des liens  de fraternité  entre les différentes générations », affirmant que   »l’Algérie a, en ce moment, besoin de tous ces enfants ». Au cours de cette cérémonie, des amis du regretté Abderrezak Bouhara ont  apporté des témoignages poignants sur l’homme et le commis de l’Etat, son  dévouement au service de son pays  et son abnégation. Les festivités de cet événement ont été ponctuées par un match de gala  entre les anciens joueurs de l’équipe nationale des années 1986-1990 et  l’équipe de l’ancienne élite des joueurs de l’Est du pays. Plusieurs  figures emblématiques de cette discipline sportive ont été honorées en  présence d’un grand nombre de la famille sportive.