Dénonciation de l’accord de paix au Mali: L’UE regrette la décision de Bamako

0
40

L’Union européenne (UE) a «regretté» lundi la décision des autorités de transition maliennes de dénoncer l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger.

«Les populations civiles du Nord du pays seront les premières à subir les conséquences de cette décision unilatérale » que l’UE « regrette », souligne le service diplomatique de l’UE. « L’impact négatif que cette rupture pourrait avoir sur l’ensemble des équilibres nationaux et régionaux, alors qu’aucune alternative à l’accord de paix de 2015 n’a encore émergé, est réel », avertit la même source. L’Union européenne « reste convaincue que le dialogue inclusif prôné par l’Algérie, chef de file de la médiation (internationale), doit être privilégié pour aplanir les différends et favoriser l’instauration d’une paix durable au Nord Mali », conclut le service diplomatique des Vingt-Sept.