Conseil de la nation: La loi sur la santé adoptée

0
1092
Photo PPAgency

La nouvelle loi sur la santé approuvée, mercredi, à une écrasante majorité par les membres du Conseil de la Nation sera soumise à une période de transition de deux ans. Les textes d’application seront quant à eux élaborés très prochainement, a annoncé, le ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière à l’issue de la séance de vote qui s’est déroulée sous la présidence de Abdelkader Bensalah, le président de la Chambre haute du parlement .

« Le peuple algérien peut aujourd’hui s’estimer heureux de l’adoption de cette nouvelle loi. Après sa promulgation par le Président de la République, nous entamerons le travail avec l’ensemble des partenaires et des professionnels de la santé pour afin d’élaborer les textes réglementaires. Après une période de transition de deux ans, le système de santé national entamera une nouvelle ère », a assuré Mokhtar Hesbellaoui. Ce dernier s’est réjouit de ce quitus accordé par les membres du Conseil de la Nation. « Ils sont conscients de la nécessité de booster notre système de santé qui constitue une priorité du Président de la République ». Selon le ministre cette révision se veut « une actualisation de la base juridique du secteur qui tient compte des mutations sociales et économiques du pays ». Il a soutenu ensuite que la nouvelle loi a pour but de garantir une protection sanitaire à l’ensemble des citoyens en s’appuyant sur le secteur public qui reste la colonne vertébrale du système de santé. Cette protection, a-t-il poursuivi, est basée sur le principe de la gratuité des soins un acquis irréversible, réaffirme à maintes fois le Chef de l’Etat. Pour Hesbellaoui « l’ adoption de la loi sur la santé constitue le début de vraies réformes sanitaires qui exige l’adhésion et l’implication de toutes les forces vives du secteur en vue de préparer l’élaboration de tous les textes d’application». Le système de santé vit un « moment historique et sera   remis sur rails » a-t-il annoncé. La commission de la santé, des affaires sociales, du travail et de la solidarité nationale a recommandé dans son rapport complémentaire d’accélérer surtout l’élaboration des textes d’application de la loi. Elle a aussi insisté sur la mise à niveau et la formation du corps médical, la promotion de la médecine de prévention et le soutien de la production pharmaceutique nationale. Les membres du Conseil de la Nation ont approuvé par ailleurs la loi sur les fêtes légales. Le ministre du travail du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale Mourad Zemali a d’ailleurs salué l’approbation de cette loi et la consécration de yennayer comme journée chômée payée. « C’est un acquis considérable pour la nation réalisé sur décision du Chef de l’Etat dans le souci de consolider l’unité nationale et ses composantes identitaires », a-t-il souligné.