Conférence de Munich sur la sécurité : Guterres appelle à un « nouvel ordre mondial qui fonctionne pour tous »

0
147

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a appelé à « un nouvel ordre mondial qui fonctionne pour tous », dans un discours lors de la 60e édition de la Conférence sur la sécurité de Munich en Allemagne.

« L’ordre mondial actuel ne fonctionne pas pour tout le monde », a déclaré vendredi M. Guterres, dans son discours lors de cette Conférence. « En fait, j’irais plus loin et je dirais que ça ne marche pour personne », a-t-il ajouté avant de souligner que « le monde est confronté à des défis existentiels, avec une communauté internationale qui se trouve plus fragmentée et divisée que jamais depuis 75 ans », à la fin de la Seconde guerre mondiale. « Même la Guerre froide était moins dangereuse », a poursuivi le secrétaire général des Nations unies devant un parterre d’une cinquantaine de chefs d’Etat et une centaine de ministres du monde entier. « Les crises se multiplient, liées à la concurrence et à l’impunité. Un ordre mondial qui profite à tous doit combler ces lacunes et apporter des solutions. Si les pays remplissaient leurs obligations au ti tre de la Charte des Nations Unies ( ), chaque personne sur Terre vivrait en paix et dans la dignité », a-t-il poursuivi. Evoquant, par ailleurs, l’agression sioniste barbare contre la bande de Ghaza, lancée le 7 octobre 2023, le patron de l’ONU, estime que la situation dans l’enclave palestinienne constitue un « constat effroyable de l’impasse dans laquelle se trouvent les relations mondiales ». Au-delà de la gestion des crises immédiates, Antonio Guterres a estimé qu’il fallait renforcer l’architecture mondiale de paix et de sécurité pour faire face aux menaces et aux défis actuels, tels que la crise climatique, l’intelligence artificielle ou les cyberarmes. Et il a précisé, dans ce même contexte, que le Nouvel Agenda pour la paix, qui sera discuté lors du Sommet de l’avenir en septembre 2024, « vise à mettre à jour les systèmes de sécurité collective basés sur un multilatéralisme plus connecté et inclusif pour un monde en transition ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici