Compagnie Tassili Travail Aérien: 12 avions bombardiers mobilisés en prévision de la campagne de lutte contre les incendies de l’exercice 2024

0
117

La compagnie Tassili Travail Aérien a mobilisé une flottille composée de 12 avions bombardiers d’usages multiples, en prévision de la campagne nationale de lutte contre les incendies de l’exercice 2024, a-t-on appris auprès de cette filiale du groupe Sonatrach.

Le chef de base de la compagnie Tassili Travail Aérien de Mostaganem, Ahmed Boubekri, a souligné hier mardi, dans ses explications donnés au Directeur général des forêts, Djamel Touahria, sur le projet de la base aérienne de lutte contre les incendies de forêt et d’évacuation sanitaire à l’aérodrome de Sayada, dans le cadre de sa visite de la wilaya, que la compagnie, en prévision de la campagne nationale de lutte contre les incendies de l’année en cours, a acquis, en exécution des instructions du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, six avions Air Tractor AT 802, dont trois ont été livrés plus tôt, ainsi que deux avions livrés, mardi, et un autre en septembre prochain. Sept avions du même type seront également loués, a ajouté le même intervenant, notant qu’en plus de ces avions destinés à la surveillance et à la détection d’incendie (équipés de caméras) et d’intervention rapide de lutte contre l’incendie, deux hélicoptères seront inclus, lors de cette campagne pour un soutien logistique. S’agissant du projet de la base aérienne de l’aérodrome de Sayada, il a souligné que les travaux ont dépassé un taux d’avancement de 57 % et seront achevés à la fin du mois de mai prochain, ajoutant que cette infrastructure aérienne entrera en service, le 15 juin prochain, selon les délais arrêtés.Au titre de la deuxième et troisième phase du projet, pour lequel une valeur de 2 milliards de dinars a été allouée à titre d’investissement, une école de pilotage et de développement de différentes activités de la base aérienne sera réalisée, selon le même responsable.M. Touahria a déclaré que l’objectif de l’implication des capacités aériennes est de réduire les incendies et de contenir leur propagation, d’autant plus que les expériences des dernières années ont été satisfaisantes, notamment dans les zones difficiles d’accès et qui ne disposent pas de sentiers forestiers.En outre, plusieurs startups ont œuvré à innover en matière de surveillance, en proposant des méthodes avancées telles que les caméras à 360 degrés. Selon le même responsable, cette année, une décision « proactive » et « prudente » a été prise, en avançant d’un mois la date de lancement de la campagne nationale de lutte contre les incendies de forêts et des récoltes agricoles, qui débutera le 1er mai au lieu du 1er juin, et s’étalera jusqu’au 31 octobre prochain.

Zineb Outenkhi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici