Communication: Laagab évoque la grille spéciale Ramadhan avec les directeurs généraux de la radio et de la télévision

0
27

Le ministre de la Communication, Mohamed Laagab, s’est réuni, jeudi avec les directeurs généraux de la Radio Algérienne et de l’Etablissement public de télévision (EPTV), respectivement Mohamed Baghali et Nadir Boukabes, en vue d’évoquer et d’ajuster la grille des programmes spéciale Ramadan pour cette année, soulignant la nécessite de « l’application stricte » de la nouvelle loi relative à l’information et de la loi relative à l’activité audiovisuelle, a indiqué un communiqué du ministère.

Lors de cette réunion, le ministre de la Communication a appelé à « éviter les programmes à contenu violent et médiocre », rappelant l’importance de « l’application stricte de la nouvelle loi sur l’information et de la loi sur l’activité audiovisuelle qui fixe des conditions clairs en matière de violence, d’exploitation des enfants, de respect du contenu et autres ». Pour M. Laagab, la grille spéciale Ramadhan de cette saison « doit être riche et variée, à travers des programmes religieux instructifs, des feuilletons sociodramatiques, des programmes humoristiques, des Sitcoms, ainsi que des programmes spéciaux dédiés à la gastronomie et aux enfants, et ce pour satisfaire les goûts du public ». Concernant les programmes d’information durant le mois sacré, « ils seront diffusés à travers les différentes chaînes de radio et de télévision, suivant un calendrier arrêté qui prend en compte les spécificités du mois sacré ». A cet égard, M. Laagab a donné des instructions à la Commission sectorielle chargée de la sélection des programmes pour « se prononcer et choisir rapidement les programmes qui seront diffusés pendant le mois de Ramadhan, avant la fin de février prochain », avec « le respect du taux de la production nationale dans cette grille ». Le ministre a également relevé « l’importance pour les stations régionales de télévision et de radio, notamment du sud, de faire connaitre les spécificités de chaque région à travers le pays et de faire la promotion du patrimoine culturel et des destinations touristiques ». Pour leur part, les deux directeurs généraux ont affirmé que « tout se déroule bien aussi bien au niveau central que local ». A cette occasion, il a été décidé « de tenir une réunion d’orientation avec les directeurs des stations régionales de la télévision et de la radio, et une autre rencontre avec les directeurs de toutes les chaînes de télévision pour examiner la grille spéciale Ramadhan pour cette saison », selon la même source.