Clôture du camp de printemps spécialisé du CSJ: Plaidoyer pour le renforcement du rôle des clubs universitaires

0
117

Les activités du camp de printemps spécialisé organisé par le Conseil supérieur de la jeunesse (CSJ) ont été sanctionnés, vendredi soir à Alger, par un communiqué final plaidant pour le renforcement du rôle des clubs universitaires dans la dynamique nationale.

La cérémonie de clôture de ce camp de printemps, auquel ont participé plus de 300 étudiants des différents clubs universitaires du pays, a été présidée par le président du CSJ, Mustapha Hidaoui, en présence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Kamel Baddari, du Conseiller du président de la République chargé de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la formation professionnelle et de la culture, Mohamed Seghir Saâdaoui, et du doyen de la Faculté de médecine d’Alger, Pr. Merzak Gharnaout.Dans leur communiqué final, les étudiants ont appelé à « étendre l’influence des clubs universitaires au-delà du milieu universitaire » et à « renforcer leur rôle dans la dynamique nationale». Ils ont également appelé à « mettre en avant le rôle efficient que joue le secteur de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique dans le développement des capacités et des aptitudes de la jeunesse». Les étudiants ont en outre salué les initiatives du CSJ, « fruit d’une volonté politique au plus haut niveau, reflétée par les décisions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune », soulignant que « l’instance constitutionnelle a accueilli avec grand intérêt cette importante initiative de jeunes, ouvrant les perspectives d’un travail organisé à même de contribuer durablement à l’encadrement optimal des jeunes des clubs universitaires ».Les participants ont, par là même, appelé le CSJ à intensifier les efforts pour renforcer les cadres de communication directe avec et au sein des clubs universitaires et favoriser ainsi « une participation effective à la vie publique, la consécration des valeurs de citoyenneté et de civisme et le principe de démocratie participative dans les différents espaces de jeunes ».En marge de la cérémonie, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a souligné que l’organisation de ces camps était de nature à « donner plus de vitalité et de dynamisme aux étudiants innovants et aux jeunes qui constituent l’avant-garde de l’Algérie nouvelle », relevant la concrétisation de l’engagement du président de la République à faire de l’Université algérienne une locomotive d’innovation et de créativité et un chef de file de diverses activités de l’Algérie nouvelle.Pour sa part, M. Saâdaoui a rappelé que le président de la République avait placé les étudiants et les jeunes au centre de ses intérêts, ajoutant que ce à quoi ont assisté aujourd’hui les enfants du CSJ « n’est que l’incarnation d’une réalité qui s’est concrétisée dans le système juridique régissant la vie politique dans le pays ».De son côté, M. Hidaoui a précisé que ces camps visaient à « renforcer la participation de la jeunesse algérienne à la vie publique et politique » et à « rassembler les étudiants autour de notions liées aux aptitudes de vie » afin que la jeunesse algérienne « puisse appliquer et ancrer les convictions ».A cette occasion, le responsable a annoncé l’organisation durant le mois en cours de cinq (5) autres camps destinés à toutes les catégories de jeunes pour « la mise en œuvre de la feuille de route relative à la consolidation d’un ensemble de convictions et d’aptitudes ». Le camp de printemps, qui a ouvert ses portes jeudi dernier, a vu l’organisation d’ateliers de formation et de rencontres interactives sous la supervision d’enseignants et d’experts, ainsi qu’une simulation du processus électoral.

Yasmine D

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici