CAN-2023 (Algérie-Angola) J-2 : Concentration maximale chez les Verts

0
54

Appliqués, concentrés, et motivés, les joueurs de l’équipe nationale de football sont passés à la vitesse supérieure dans leur préparation, deux jours avant leur entrée en lice à la Coupe d’Afrique des nations CAN-2023 (reportée à 2024) en Côte d’Ivoire, lundi face à l’Angola au stade de la Paix à Bouaké (21h00, algérienne). Deux ans après avoir complètement ratés leur participation à la CAN-2022 au Cameroun, en se faisant éliminer dès le premier tour de la compétition, alors qu’ils étaient les tenants du titre, les Verts ont désormais une revanche à prendre sur le sort, et surtout une image à réhabiliter en terre ivoirienne. En foulant mercredi le sol ivoirien après un stage précompétitif de dix jours à Lomé (Togo), l’équipe nationale est entrée de plain-pied dans cette CAN, avec l’objectif de jouer crânement ses chances, d’autant qu’elle ne manque pas d’atouts à faire valoir. A deux jours de leur début dans le tournoi, les Algériens vont non seulement tout mettre en œuvre pour démarrer du bon pied face aux  » Palancas Negras », mais également signer leu r première victoire en phase finale depuis la finale de la CAN-2019, remportée en Egypte face au Sénégal (1-0). L’enjeu sera ainsi de taille pour les coéquipiers du buteur maison Islam Slimani, qui sont plus que jamais décidés à effacer des esprits la mauvaise copie rendue deux années plus tôt à Douala, avec un maigre bilan de deux défaites et un nul. Vendredi, la troisième séance d’entraînement effectuée sur la pelouse du lycée Classique à Bouaké a laissé dégager une grande détermination à J-2 du match face à l’Angola, comme l’a si bien relevé la Fédération algérienne (FAF) sur son site officiel.  » On ne peut espérer mieux que cette convivialité et cette émulation qui caractérise tout le groupe « , a noté avec enthousiasme l’instance fédérale.

L’infirmerie est vide

Depuis son arrivée à Bouaké, la sélection algérienne s’est entraînée à trois reprises avec un groupe au grand complet, ce qui constitue un grand soulagement pour le staff technique, qui travaille dans la sérénité et loin de toute hantise de blessures.  » Côté infirmerie, on ne compte aucun blessé et toute la troupe était présente à l’entraînement, y compris les gardiens très sollicités dans le cadre de leurs exercices spécifiques, ou bien lors du match d’appui « , a tenu à rassurer la FAF. Du coup, le gardien de but Raïs M’bolhi, un moment incertain en raison d’une blessure à un doigt, est complètement remis et apte à tenir sa place, probablement en tant que N.2, puisque le poste de titulaire est revenu depuis quelques temps déjà à Anthony Mandrea. Par précaution, Belmadi a fait appel aux services du portier de Damac FC (Div.A saoudienne) Mustapha Zerghba. Avec la présence de l’ensemble des 26 joueurs retenus pour cette CAN, le coach national Djamel Belmadi aura l’embarras du choix pour composer un onze compétitif et conquérant, dont les contours ont été dessinés à l’occasion des deux matchs amicaux disputés à Lomé : face au Togo, composé de joueurs locaux (3-0), et au Burundi (4-0). A deux jours du premier match face à l’Angola, Belmadi a déjà le onze titulaire en tête, en attendant d’apporter les derniers ajustements tactiques. Pour la journée de ce samedi, les Verts resteront dans leur lieu de résidence où ils se consacreront à un travail de récupération avec au programme une marche à la mi-journée, puis une séance-vidéo et à partir de 16h00 de l’aquagym, a précisé la FAF dans un communiqué. L’autre match du groupe D opposera mardi le Burkina Faso à la Mauritanie au stade de Bouaké (15h00, algérienne). L’Algérie, dont il s’agit de la 20e participation, enchaînera en défiant le Burkina Faso le sam edi 20 janvier à Bouaké (15h00), puis la Mauritanie le mardi 23 janvier toujours à Bouaké (21h00). Les deux premiers de chaque groupe ainsi que les quatre meilleures troisièmes se qualifient pour les 1/8es de finale de l’épreuve, rappelle-t-on.