Bouira: Fazia Dahleb inaugure des structures de récupération et de recyclage des déchets

0
210

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fazia Dahleb, a procédé, ce jeudi à Bouira, à l’inauguration de projets relevant de son secteur, dont une unité de fabrication de machines destinées à la récupération et la valorisation des déchets en plastique ainsi que de ceux de pneumatique.

Au début de sa visite, la ministre a inauguré dans la ville de Bouira, une unité de fabrication de machines automatiques de récupération et de valorisation des déchets en plastique et de pneumatique, laquelle, selon les responsables de cette entreprise, «œuvre à la généralisation de ces machines à travers les différentes villes du pays». «Il s’agit d’une unité première du genre en Algérie, elle produit des machines qui permettent de récupérer des déchets en plastiques et de pneumatique, ce qui crée une dynamique entre les industriels, les citoyens et les entreprises de recyclage dans le cadre de l’économie circulaire», a expliqué à la presse Mme Dahleb. Pour assurer une transition vers une économie circulaire, la ministre a rappelé l’adoption en mai dernier par le gouvernement d’un projet de loi modifiant la loi 01-19 du 12 décembre 2001, relative à la gestion des déchets. Ce projet de loi porte sur la modification de certaines dispositions, notamment, ce qui a trait à la révision des méthodes de traitement, à l’enrichissement du volet lié à la valorisation des déchets, particulièrement les déchets organiques, à l’introduction de restrictions sur l’utilisation des plastiques à usage unique, et au renforcement du contrôle. Il s’agit, selon la ministre, de «consacrer le principe de responsabilité en tant que mécanisme de la politique environnementale visant à éviter les effets néfastes des déchets, en impliquant les producteurs dans la gestion des déchets, en particulier ceux issus des emballages». «Ce projet de loi peut mettre en œuvre sur le terrain des projets permettant la récupération, la valorisation et le recyclage des déchets pour les transformer en matières premières», a-t-elle ajouté. Mme Dahleb a réaffirmé, à l’occasion, la volonté de son ministère d’œuvrer «sans relâche» à mettre en œuvre les instructions du président de la République,  Abdelmadjid Tebboune, pour encourager les petites entreprises et les start-up opérant dans le domaine du recyclage des différents types de déchets. Au cours de sa visite, la ministre s’est rendue dans la commune d’Ahnif (Est de Bouira), où elle a inauguré une station de traitement de déchets au Centre d’enfouissement technique de cette commune. «D’une capacité de traitement de 80 m3/jour de déchets, cette station traduit également les efforts du secteur visant à créer une véritable dynamique sur le terrain pour protéger l’environnement face aux effets néfastes des déchets et des ordures», a-t-elle dit. Dans la localité de Toghza, relevant de la commune de Chorfa, toujours à l’est de Bouira, Mme Dahleb a inauguré une unité privée spécialisée dans la production d’engrais organiques naturels. Sur place, la ministre a vivement salué les efforts de cet investisseur privé avant de lui réaffirmer son soutien afin qu’il surmonte tous «les obstacles» freinant l’évolution du projet. A la fin de sa visite, Mme Dahleb s’est rendue dans la commune d’El Hachimia (Sud-ouest de Bouira), où elle a visité une autre unité industrielle de recyclage de pneus, un projet déjà opérationnel depuis plusieurs mois. «C’est une unité industrielle de recyclage de pneus d’une capacité de 10 000 tonnes/an, et extensible à 20 000 tonnes/an», a expliqué le patron de l’entreprise, Mohamed Damou. «Cette unité, qui est un investissement d’un milliard de dinar, a généré plus de 50 postes d’emploi pour les jeunes de la région de Bouira».

Hocine T.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici