Batna: Les lauréats du concours de mémorisation du Saint Coran chez les malvoyants honorés

0
487

Les trois premiers lauréats de la première édition du concours de mémorisation du Saint Coran chez les malvoyants ont été honorés lors d’une cérémonie organisée jeudi à la maison de la culture Mohamed Laïd-Al Khalifa de Batna par le bureau de wilaya de l’association nationale «canne blanche» des malvoyants.

Toute l’attention de l’assistance nombreuse présente s’est focalisée sur la plus jeune des participantes sacrées, Souha Khelifi, âgée de 10 ans, et Ahmed Aksa de Tigharghar âgé de 73 ans le plus vieux des lauréats de ce concours organisé à l’école coranique 1er-Novembre de Batna le 30 mars passé. Quinze des 31 participants au concours tenu dans cinq épreuves (l’intégralité du Coran, la moitié, le quart, 4 Ahzab et 2 Ahzab) ont été primés. L’objectif de l’initiative est de mettre en exergue les potentialités de cette catégorie, de distinguer ceux qui mémorisent le Saint Coran et susciter davantage d’intérêt pour cette catégorie, a indiqué Lamine Chebah, président du bureau de wilaya de l’association nationale «canne blanche» des malvoyants. Le concours est aussi une incitation des malvoyants grands et petits à accorder une grande importance pour le Coran, sa mémorisation et son étude, a-t-il ajouté. L’initiative d’une journée a attiré des participants de tous les âges des différentes communes de la wilaya et les efforts seront déployés pour donner aux prochaines éditions une dimension nationale, a indiqué de son côté, Ghalia Moukhenache, membre du jury et de l’association.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici