Avec l’expansion des complexes de Tosyali et de Bellara: Vers la diversification des produits sidérurgiques

0
219

Les produits sidérurgiques en Algérie connaîtront une plus grande diversification à partir du deuxième semestre de 2024, grâce aux projets d’expansion prévus au niveau des complexes de Tosyali et de Bellara.

C’est ce qu’a indiqué le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, lors d’une séance plénière consacrée aux questions orales au Conseil de la nation. «Le complexe de Tosyali à Oran sera opérationnel au deuxième semestre pour la production de fer plat destiné notamment aux industries de l’emballage, de l’automobile et de l’électroménager, couvrant ainsi 80% des besoins du marché national de ce type de produit, avant que le complexe de Bellara à Jijel ne le rejoigne au premier semestre de 2025 pour produire ce type de fer», a précisé le ministre. Une étude de faisabilité est actuellement en cours pour étendre le projet du complexe de Bellara afin d’augmenter sa capacité de production à 4 millions de tonnes par an, en diversifiant les produits, notamment le fer plat, selon le ministre. Fruit d’un partenariat algéro-qatari et considéré comme l’un des grands complexes industriels en Algérie et en Afrique dans la production de fer à béton, de bobines de fil d’acier et de moules en fer, ce complexe est entré en phase d’exploitation avec une capacité de production de 2,5 millions de tonnes/an dans une première étape. Ses capacités de production étaient estimées, en 2023, à plus de 1,6 million de tonnes avec une valeur à l’exportation de plus de 400 millions de dollars.

Moussa O