Apple confirme avoir neutralisé une faille dans iMessage pour contrer Beeper

0
21

Il est presque certain que des applications telles que Beeper Mini l’ont utilisé. Le doute persiste toutefois : quelles étaient exactement les fonctionnalités qui ont fait sa particularité ? Cette semaine a vu un nouveau chapitre se dérouler dans l’éternelle compétition des systèmes d’exploitation mobiles. Beeper Mini, une nouvelle application, a tenté de briser les barrières entre Android et iOS, en permettant aux utilisateurs d’Android d’accéder aux iMessages d’Apple. Cependant, cette tentative n’a pas échappé à la vigilance d’Apple. Comme le souligne ce passage : “Nous avons pris des mesures pour protéger nos utilisateurs en bloquant les techniques qui exploitent de faux identifiants pour accéder à iMessage”. L’entreprise a suggéré que ces techniques posaient des risques non négligeables pour la sécurité et la confidentialité de leurs utilisateurs.

Le point faible de Beeper Mini

Bien qu’Apple n’ait mentionné aucune application spécifique, le timing de Beeper Mini et ses problèmes récents la rendent suspecte. L’astuce utilisée par Beeper Mini pour contourner les restrictions d’iMessage résidait dans la redirection des messages des utilisateurs vers les serveurs d’Apple avant de les acheminer vers leurs destinataires. La déclaration d’Apple aujourd’hui laisse peu d’espoir pour une réparation de ce problème par Beeper Mini, ce qui semble révéler que la division entre Android et iOS est loin d’être révolue.