APN: Installation du groupe parlementaire d’amitié Algérie-Koweït

0
136

Le groupe parlementaire d’amitié Algérie-Koweït a été installé, mardi, à l’Assemblée populaire nationale (APN), indique un communiqué de la chambre basse du Parlement.

 La cérémonie d’installation a été présidée par le vice-président de l’APN, Omari Abdellah, en présence du chargé d’affaires par intérim à l’Ambassade du Koweït en Algérie, Khaled Alyouha, du président du groupe parlementaire du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Ahmed Saddouk et un représentant du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger. A cette occasion, M. Omari a affirmé que «les relations entre les deux pays remontaient à l’époque de la lutte nationale contre l’occupation», rappelant «le rôle du Koweït aux côtés de la Révolution algérienne contre l’occupation française, ainsi que les efforts du partenariat et de la coopération politique et économique entre les deux pays qui se sont poursuivis après l’indépendance en vue de la réalisation du développement économique et social». «Les relations entre l’Algérie et le Koweït revêtent un caractère fraternel reposant sur les liens de coopération, d’amitié, de respect mutuel et de convergence de vues concernant nombre de questions régionales et internationales», a-t-il poursuivi. Il a souligné que «les deux pays aspiraient aujourd’hui à établir un partenariat exceptionnel notamment après la dernière visite officielle du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, au Koweït en février 2022, ayant donné une impulsion supplémentaire aux relations bilatérales sur plusieurs niveaux». Il a salué, en outre, les relations «exceptionnelles» entre les deux pays, renforcées par les différentes activités, à l’instar des visites officielles, des sessions de formation, ainsi que la participation aux conférences et aux discussions entre les présidents des deux institutions législatives lors des différents fora. Pour sa part, le président du groupe d’amitié, Zakaria Belkhir, a souligné que «le groupe œuvrera sérieusement pour la création de liens plus solides entre l’Algérie et le Koweït, outre la redynamisation des échanges parlementaires multidimensionnelles, notamment aux niveaux politique, économique, social, culturel, historique et religieux». De son côté, M. Alyouha a qualifié les relations entre l’Algérie et le Koweït de «fraternelles solides et historiques», soulignant que «l’installation du groupe d’amitié permettra de renforcer davantage ces relations,».