ANCA-Boulenouar : « pas d’augmentation pour les produits alimentaires»

0
1453

 

Pour le président de l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), l’augmentation des prix de certaines denrées, dont celles soutenues par l’Etat, n’est pas justifiée, reconnaissant, ainsi, la présence de pratiques condamnables au sein de la profession. Intervenant, jeudi, à la radio Chaine 3, M.Hadj Tahar Boulenouar précise que les dispositions  de la loi de finance 2017 sont claires, «les produits de large consommation restent subventionnés et les commerçants n’ont donc aucune raison pour en augmenter les prix. Concernant les autres produits alimentaires, Tahar Boulenouar, dira que « les augmentations correspondent à la loi de l’offre et de la demande ». Il estime que « certains produits ne devraient pas connaitre d’augmentation », puisque  selon les privions, dira t-il, cette année la production sera plus importante que celle de 2016. Les prix baisseront donc automatiquement. En plus, ajoutera t-il, la loi de l’offre et de la demande n’est pas synonyme  des hausses des prix seulement.  « Elle fait également baisser des cours. Ce qui n’est jamais le cas chez nous « , dira le président de l’ANCA. L’augmentation de la demande favorise la spéculation, pour faire fasse, le consommateur algérien est appelé à plus de modération dans ces achats.