Alger: Implantation de 30 valves aortiques par voie transcathéter au CHU Mustapha Bacha

0
156

Le service cardiologie au CHU Mustapha Bacha (Alger), a implanté 30 valves par voie transcathéter (TAVR), a indiqué, vendredi, le chef de ce service, le Pr Salim Benkhedda.

Lors d’une rencontre scientifique, le même responsable a fait état de l’implantation de 30 valves aortiques par voie transcathéter, une nouvelle méthode visant à éviter les interventions à cœur ouvert. Le Pr Benkhedda a indiqué, à cette occasion, que la nouvelle opération dite TAVR lancée par le Service s’effectuait via l’artère fémorale sans avoir besoin d’une stéréotomie afin d’éviter de multiples complications, notamment pour les personnes âgées et les malades chroniques inaptes aux interventions chirurgicales traditionnelles. Le staff médical du service s’est lancé dans cette opération après formation et habilitation des spécialistes depuis 2015, a-t-il souligné, rappelant que le premier TAVR dans le monde a été effectué en 2002 à Rouen en France, ensuite aux Etats-Unis en 2007 avant de s’élargir aux autres pays du monde où cette opération a été pratiquée sur 1,5 millions d’individus. Par ailleurs, le Pr Benkhedda a évoqué les difficultés auxquelles fait face cette intervention, notamment le prix de la valve aortique qui coûte environ 3 millions de dinars outre quelques techniques l’accompagnant, ajoutant que cette intervention pourrait atteindre 6 millions de dinars dans certaines cliniques privées, d’où son inaccessibilité pour les familles à faible revenue. Le même responsable a appelé, en outre, les autorités publiques à doter le service des maladies cardio-vasculaires et de chirurgie cardiaque, en moyens nécessaires pour élargissement des opérations TAVR, d’autant que la liste d’attente comprend 120 patients.