9e Festival international du film documentaire à Agadir: Les films documentaire «Atlal» et «Nwelli» y prennent part

0
1331

Les films documentaire Atlal de Djamel Kerkar et Nwelli de Amine Kabbes prennent part au 9e Festival international du film documentaire à Agadir (Fidadoc), prévu du 8 au 13 mai sous le thème «L’Afrique au cœur», annoncent les organisateurs. Atlal entre en compétition dans la section «Longs métrages» aux côtés de neuf autres documentaires représentant, outre l’Algérie, la Palestine, la Norvège, la France, la Belgique, le Burkina Faso, l’Allemagne, la Turquie, le Mali, le Chili, la Hollande, la Suède, le Qatar, l’Iran et le Maroc, Docu-fiction de 111 minutes produit en 2016, Atlal, Prix du «meilleur documentaire» au 14e Festival «Ciné africano» de Tanger (Fcat), revient sur les évènements de la décennie 1990, restitués grâce au souvenir de cet épisode tragique de l’histoire récente de l’Algérie. Dans la catégorie «Panorama Afrique», Nwelli (je reviendrai), d’Amine Kabbes, concourra parmi six autres courts métrages de France, de Tunisie, du Sénégal ou encore du Maroc. Produit en 2016, Nwelli raconte en 18 minutes l’histoire d’un jeune rappeur algérois faisant partie d’un groupe célèbre, qui tente de renouer avec la scène après un grave accident dans lequel son ouïe fut sérieusement affectée. Aidé dans son combat par l’Association «SOS Bab El Oued», le jeune rappeur est suivi par la caméra pendant sa rééducation et dans la préparation artistique de son retour. Le film Tigmi n Igren (La maison dans les champs- 2017) de la Marocaine Tala Hadid est programmé à l’ouverture du festival, alors que la clôture verra par la projection du film Istiyad ashbah (Chasse aux fantômes) du réalisateur palestinien Raed Andoni. Le festival rendra hommage au cinéaste et ethnographe français Jean Rouch (1917-2004) -dont l’oeuvre est attachée au continent africain-, à travers la projection de 7 de ses films, à l’occasion du centenaire de sa naissance. Organisé par l’Association de culture et d’éducation par l’audiovisuel (ACEA), le Festival international du film documentaire à Agadir (Fifadoc), première manifestation cinématographique marocaine dédiée aux documentaires de création, vise à renforcer les échanges entre les cinéastes des pays africains et sud-méditerranéens, notamment.