9e édition du Forum africain sur l’investissement et le commerce: 650 acteurs économiques de différentes nationalités au rendez vous d’Alger

0
167

La 9e édition du Forum africain sur l’investissement et le commerce, organisée par le Centre arabo-africain d’investissement et de développement (CAAID), sous le thème «La porte africaine de l’Industrie, de l’Agriculture et du Commerce» se tient mardi et mercredi (16 et 17 mai) à Alger (hôtel Sheraton).

Selon le Président directeur général (PDG) du Centre, Amine Boutalbi, l’événement rassemblera plus de 650 acteurs économiques de différentes nationalités et verra la signature de 30 accords et l’organisation de plus de 400 rencontres bilatérales (B to B) entre des entreprises algériennes et étrangères dans le but de conclure des partenariats dans divers domaines et d’attirer les investissements étrangers en Algérie, «notamment dans le cadre des facilités accordées par le nouveau code de l’investissement». Le rendez-vous économique permettra également d’associer la communauté algérienne à l’étranger à l’effort d’investissement, de diversification de l’économie nationale et de promotion des exportations, notamment vers les pays africains, pour être au diapason de la politique économique du pays qui «s’inscrit dans le processus de promotion de l’économie, de l’investissement et de l’exportation, en assurant tous les moyens nécessaires». Au programme du Forum figure, selon le PDG du CAAID, le rôle de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) dans la promotion des investissements et du commerce intra-africain.Outre des experts de plusieurs organisations et centres régionaux et internationaux, la manifestation économique connaitra la participation de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), à laquelle l’Algérie a adhéré en tant que pays membre en juillet 2022, une banque qui «jouera un rôle de premier plan en matière de promotion des exportations entre les pays africains et d’octroi de garanties aux exportateurs pour le transfert de devises», avait déclaré M. Boutalbi.

Ali O