350 martyrs à Khan Younès au cours des dernières 48 heures lors des bombardements de l’occupant sioniste

0
99

Au moins 350 Palestiniens sont tombés en martyrs au cours des dernières 48 heures à Khan Younès, dans le sud de la bande de Ghaza lors des bombardements de l’occupant sioniste, a rapporté dimanche soir l’agence de presse palestinienne (Wafa).  

Selon l’agence Wafa, les équipes médicales ne sont pas en mesure d’atteindre les dizaines de corps éparpillés dans les rues. Les habitants devaient enterrer les morts dans la cour de l’hôpital Nasser faute de pouvoir les emmener au cimetière de Khan Younès. La même source a également indiqué dimanche que l’hôpital Nasser était submergé par les déchets médicaux en raison du blocus imposé par l’armée sioniste, précisant qu’au moins 7.000 blessés et malades dans l’enclave avaient besoin de soins d’urgence.  

Le Croissant-Rouge palestinien a aussi mis en garde dans un communiqué contre l’épuisement des réserves d’oxygène à l’hôpital Al-Amal de Khan Younès en raison du siège imposé par les forces sionistes.

Le nombre de martyrs et de blessés depuis le début de l’agression contre la bande de GHaza, le 7 octobre dernier, s’élève à 26 422 martyrs et 65 887 blessés, selon des sources sanitaires palestiniennes.