12 jours après leur disparition: La petite Hind et cinq autres membres de sa famille retrouvés morts

0
251

Les corps de la petite Hind Rajab, âgée de 6 ans, et de cinq autres membres de sa famille sont retrouvés, samedi matin, 12 jours après leur disparition, a rapporté l’agence de presse Wafa citant les proches de la famille.

Le Croissant-Rouge  palestinien a annoncé avoir retrouvé l’ambulance qui essayait d’aider Hind et sa famille, à Tal Al-Hawa dans la ville de Ghaza. Il a expliqué que l’occupation a délibérément ciblé l’ambulance dès son arrivée sur le lieu, où elle a été trouvée à quelques mètres du véhicule dans lequel se trouvait l’enfant Hind, bien qu’elle ait reçu un permis préalable pour lui permettre d’atteindre le lieu. Des appels pour retrouver la fillette- seule survivante après les premiers tirs sionistes- n’ont pas cessé après que les nouvelles de sa disparition ont été complètement coupées avec les ambulanciers du Croissant-Rouge palestinien Youssef Zeno et Ahmed Al-Madhoun, qui sont sortis pour la sauver.L’horrible crime d’exécution commis par les forces d’occupation contre eux a été documenté par la publication par le Croissant-Rouge palestinien d’un enregistrement vocal, dans lequel on entend la voix de la petite Liane (membre de la famille) qui essaie de dire aux services d’ambulance ce qui se passe autour d’elle. «Ils ouvrent le feu sur nous, le char est à côté de nous, nous sommes dans la voiture et le char est à côté de nous», avait-elle dit et ensuite l’agent du Croissant-Rouge a entendu une vague de coups de feu alors que Liane criait, pour que le contact avec elle soit ensuite coupé.Puis Hind a eu sa mère au téléphone et l’a informée que sa cousine, âgée de 14 ans,  a été tuée comme tous les autres occupants de la voiture et qu’elle avait peur et qu’elle avait faim, et demandait de venir la chercher. La petite me disait que les chars se rapprochaient». «Sa mère a entendu le bruit d’une porte de voiture qui s’ouvre, puis elle a perdu la connexion», selon le grand-père de Hind.  Depuis, aucune information n’a filtré sur la fillette et les ambulanciers du Croissant-Rouge palestinien jusqu’à samedi matin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici